30 NOVEMBRE 2023

19 h 30


Théâtre le Rhône, Bourg-lès-Valence

« Dignité et vulnérabilité de l’être humain, variations sur le talon d’Achille »

Eric Fiat, philosophe

On raconte dans la mythologie grecque que des amours de Thétis et du roi Pélée, naquit un jour un enfant que ses parents nommèrent Achille. Soucieuse qu’il soit invulnérable, sa mère le plongea dans les eaux du Styx, parce que tout corps plongé dans ce liquide en ressortait, disait la légende, invulnérable. Achille était donc invulnérable… excepté au talon par laquelle sa mère l’avait tenu. Faudrait-il donc faire supposer que l’invulnérabilité est chose des seuls dieux, et que la vulnérabilité est chose constitutive de l’humanité comme telle ?
Certes, mais le constat de nos fragilités ne doit pas nous conduire à négliger nos forces, et notre joie d’être tient aussi à l’heureuse actualisation des puissances qui sont les nôtres. La question essentielle est alors de savoir si notre dignité d’être provient d’abord des forces en question, et si leur absence voue nécessairement à une forme d’indignité. En d’autres termes : quels rapports tisser entre notre vulnérabilité et notre dignité ?
Ce qui fait notre valeur, est-ce notre vulnérabilité, ou notre manière de la surmonter ?
Ou bien ni l’une ni l’autre ?

Eric Fiat, philosophe

En partenariat avec …